:: Concours fan fiction été 2012 ::

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le Domaine des Fans Fictions Zelda Index du Forum -> Le Domaine des Fan Fictions Zelda -> Poubelle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

chibi ganon


Hors ligne

Administrateur

Administrateur

Inscrit le: 23 Avr 2007
Messages: 2 910
Localisation: chez les Gerudo, pret de Ganondorf ou sinon, prête de Gaara.
Féminin Verseau (20jan-19fev)
votre fan fiction principale: je n'oublierai jamais
Répondre en citant

Message Posté le: Mer 11 Juil - 20:19 (2012)    Sujet du message: Concours fan fiction été 2012


Chers membres, chers amis, voilà enfin le concours de Fan Fiction de l'été 2012 !
J'ai pensé faire un concours par saison, ça me semble correct.
C'est un concours d'écriture, il y aura bien évidemment, des concours de dessins pour ceux qui le souhaitent.

Sujet du concours :


Link, fatigué par ses longues heures de marches et de combats face à des monstres se retrouve face à une plage qu'il n'avait jamais vu auparavant. Il décide d'y plonger ses pieds et de se détendre un peu. Le soleil illumine le paysage, les oiseaux chantent. Un véritable calme semble apaiser tous les êtres de cet endroit merveilleux. Soudain, Link se prend les pieds dans un bijou. Il se rend compte que le bijou est en réalité le collier de la princesse Zelda. Mais avant même qu'il puisse parler avec sa fée de l'objet en question, quelque chose le tire jusqu'au profondeurs de ces eaux...


PS : Cela devra faire la taille d'un One Shot maximum !


Dates :


Commencement : le 11 juillet 2012
Fin : le 15 aout 2012

Jury :


Les membres de l'équipe qui n'auront pas participé se chargeront de lire et de décider des gagnants.

Prix :


1er prix : Un kit complet ( avatar+signature ) + un fond d'écran + un dessin colorié avec fond.
2eme prix : Un kit complet + un dessin colorié sans fond
3 eme prix : Un avatar + un dessin noir et blanc.


Participants :


-Linkario
-


_________________


Dernière édition par chibi ganon le Jeu 19 Juil - 20:39 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Publicité




Message Posté le: Mer 11 Juil - 20:19 (2012)    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Revenir en haut

Linkario


Hors ligne

Maître de l'écriture

Maître de l'écriture

Inscrit le: 01 Déc 2008
Messages: 1 410
Localisation: DTC : Dans Ta Chambre. Fais gaffe !
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)
votre fan fiction principale: TIZW : The Elemental Darkness
Répondre en citant

Message Posté le: Mer 18 Juil - 09:32 (2012)    Sujet du message: Concours fan fiction été 2012
Oh, ça m'intéresse ! Je m'inscris, mais je ne pourrai pas écrire avant début août, donc ne vous attendez pas à me lire avant.

Bon, je suppose que le texte doit être un one-shot, mais s'il y a une limitation de taille du texte, fais-le savoir Chibi.


_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

chibi ganon


Hors ligne

Administrateur

Administrateur

Inscrit le: 23 Avr 2007
Messages: 2 910
Localisation: chez les Gerudo, pret de Ganondorf ou sinon, prête de Gaara.
Féminin Verseau (20jan-19fev)
votre fan fiction principale: je n'oublierai jamais
Répondre en citant

Message Posté le: Jeu 19 Juil - 20:37 (2012)    Sujet du message: Concours fan fiction été 2012
Un one shot oui ^^
D'accord je t'incris ;D Enfin ! Je me sentais un peu seule avec mon concours là xD


_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Démon


Hors ligne

Administrateur

Administrateur

Inscrit le: 24 Oct 2007
Messages: 3 559
Localisation: Dans la ferme des Fouins et des Glis sautillants !
Masculin Poissons (20fev-20mar)
votre fan fiction principale: What about the weather, honey ?
Répondre en citant

Message Posté le: Sam 28 Juil - 14:22 (2012)    Sujet du message: Concours fan fiction été 2012
A vrai dire, j'aimerais écrire aussi, mais j'ai envie de faire partie du jury également ^^

Sachant que je ne suis pas extrêmement inspiré par le sujet, je ne compte pas participer.

Je m'attendais moi aussi à une plus grosse affluence de participants ^^'


_________________
I'm the Woofy King, High and solemn, Free and solid, Blessing the Queen Guiding the lost and Killing boredom.


Revenir en haut

chibi ganon


Hors ligne

Administrateur

Administrateur

Inscrit le: 23 Avr 2007
Messages: 2 910
Localisation: chez les Gerudo, pret de Ganondorf ou sinon, prête de Gaara.
Féminin Verseau (20jan-19fev)
votre fan fiction principale: je n'oublierai jamais
Répondre en citant

Message Posté le: Sam 28 Juil - 14:42 (2012)    Sujet du message: Concours fan fiction été 2012
J'avoue que là je suis un peu déçue, mais bon, le sujet n'est pas tip top non plus ._. ...


_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Linkario


Hors ligne

Maître de l'écriture

Maître de l'écriture

Inscrit le: 01 Déc 2008
Messages: 1 410
Localisation: DTC : Dans Ta Chambre. Fais gaffe !
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)
votre fan fiction principale: TIZW : The Elemental Darkness
Répondre en citant

Message Posté le: Mer 8 Aoû - 09:35 (2012)    Sujet du message: Concours fan fiction été 2012
Désolé de vous avoir fait attendre ! Même si je suis le seul participant, je n'ai pas abandonné. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas écrit, donc veuillez m'excuser si je suis un peu rouillé.
Je vous souhaite une bonne lecture, et votez pour moi ! Mr. Green





La dernière farce




Link sourit de soulagement en apercevant cette plage de sable blanc. Un petit vent marin ébouriffait sa tignasse. La mer était d'huile, et son eau cristalline semblait plus pure que du diamant. Complètement épuisé, les pieds endoloris, les bras meurtris, il n'écouta que son instinct et s'empressa de se débarrasser de ses bottes. Il boitilla lentement vers la mer. L'eau était fraîche et apaisante, et au premier contact, ses pieds furent comme neufs. L'hylien était stupéfait. Cet endroit dégageait une aura réparatrice qui l'intriguait. C'était comme si les morts pouvaient revenir à la vie en s'allongeant sur cette plage. Il continua à avancer vers le large, l'eau étant peu profonde, savourant cet instant réparateur et observant les lieux. Le soleil était à son zénith. Quelques oiseaux aux couleurs chatoyantes chantaient de douces mélodies, reposantes pour ses oreilles.
Désireux de se baigner tout entier, Link fit demi-tour vers la plage pour enlever sa tenue. Il se mit à trottiner avant de s'arrêter net. Il avait marché sur quelque chose de trop dur pour être du sable. Il inclina la tête pour contempler ce qui se trouvait à ses pieds. C'était un magnifique collier, étincelant sous la lumière du soleil. Ce bijou ne lui était pas inconnu, et le héros eut un haut-le-cœur en reconnaissant la parure de la princesse Zelda.
- C'est impossible, pensa Link. Elle est au château, en sécurité, je viens juste de la ramener saine et sauve, et Ganondorf mettra du temps à se rétablir. La princesse ne peut pas être en danger. Mais comment son collier a-t-il pu arriver ici ?
Ne parvenant pas à apporter des réponses à chacune de ses questions, le héros décida de questionner sa fée. Il se baissa pour saisir le collier.
Soudain, l'objet se mit à onduler dans l'eau. Il entoura les pieds du héros et se resserra. Une force étrange l'empêchait de bouger. Le sol s'ouvrit pour former comme un puits, et Link fut tiré vers le bas sans pouvoir lutter. Peinant à retenir sa respiration, il perdit connaissance, pénétrant inexorablement dans les abîmes d'un monde mystérieux ...

Il ouvrit les yeux, et ne vit rien d'autre que la noirceur la plus profonde. Le sol était invisible mais froid. L'air était froid. Son corps était froid. Quel était ce monde ? Un rire machiavélique parvint à ses oreilles. Link reconnut immédiatement son ennemi juré, qui apparut soudainement devant lui, tel un hologramme.
- Link … Ce n'est pas encore fini. Avant que tu me battes, je t'ai laissé un petit souvenir, je suis ravi que tu l'aies trouvé. Magnifique n'est-ce pas ? Ce collier a beaucoup de valeur, surtout pour la princesse. Elle maintient caché le fait qu'elle l'a perdu, donc personne n'est au courant à part le voleur, c'est à dire moi, le roi des ombres. Sauf que je ne l'ai pas laissé tel quel. Tu me connais, je suis rancunier, j'ai donc utilisé ma magie pour te faire un petit cadeau. Sois gentil, rapporte ce collier à Zelda à ma place. Mais … Tu prends mon corps.
Ganondorf claqua des doigts. Le collier se détacha des pieds de Link et vint se mettre dans une petite bourse que le mage noir avait autour de la taille. Puis il toucha le front de l'hylien. Il y eut un éclair noir, et le corps du Héros du Temps chuta, inanimé. Son Némésis fut brusquement propulsé vers le haut, et sortit de ce petit monde caché.

Link rouvrit les yeux. Il était bien vivant, debout, les pieds dans l'eau, prêt à enlever sa tenue verte … Qui n'était pas verte. Il regarda son propre corps avec horreur. Ses poings étaient puissants, ses habits sombres, et son visage menaçant. Il était dans le corps de Ganondorf. Mais où était passé son propre corps ? Il se le demanderait plus tard. Pour l'instant, rendre son collier à la princesse semblait être la seule chose à faire. Mais jusqu'où irait-il avec cette apparence ? Même avec la puissance de son rival, il n'avait pas envie de se battre contre les gardes du château. Il devait trouver un plan pour passer incognito.
Il articula quelques mots. Sa voix était devenue celle de Ganondorf. Il tenta de faire de la magie d'ombre. Sans succès. Il regarda si sa tenue avait quelque chose d'utile à part la longue épée blanche et la besace. Rien du tout.
Il chercha une autre solution. Il fallait qu'il masque son identité. Facile à dire, avec une telle carrure et un visage si recherché. Une cape pourrait faire l'affaire ? Non, trop louche, et on pourrait lui demander de l'enlever. Une autre idée germa dans la tête de l'hylien malin – ou plutôt du gerudo – et il s'éloigna de cette plage paradisiaque pour retourner vers la forêt voisine.

Deux heures plus tard, il était le portrait craché d'un goron. Il avait trouvé un endroit boueux dans lequel il s'était roulé comme un petit marcassin (c'était le corps de Ganondorf après tout, alors peu importait), et il avait pris le temps de bien dessiner des motifs gorons qu'il avait en mémoire avec un peu de glaise. En attendant que la boue se solidifie, il avait soigneusement taillé et collé quelques morceaux de bois sombre pour modifier sa carrure et faire comme une carapace. Une fois la boue séchée, l'ensemble bien collé était assez ressemblant. Il n'avait plus qu'à parler d'une voix rocailleuse en prolongeant les "r" et ça devrait faire l'affaire. Il se ferait passer pour un messager et demanderait une audience avec la princesse. Notre héros se mit donc à trottiner de façon ridicule de façon à ne pas créer de fissures dans la boue et ne pas décoller les morceaux de bois. La route serait longue …

Le soleil déclinait, laissant apparaître les lueurs du crépuscule. Link était épuisé, et fit une énième pause. La nuit serait plus fraîche et il serait mieux camouflé, il aurait donc moins de mal à éviter les intrus. S'il allait suffisamment vite, il pourrait être au château d'Hyrule le lendemain matin. Il piqua un petit somme, à l'abri dans un buisson touffu, avant que la nuit ne tombe.
À peine réveillé, le faux goron se remit en route. Il n'avait pas faim, ni soif. Le corps de Ganondorf semblait habitué à être malmené, et ça l'arrangeait. Il se faufila le long des grands arbres, toujours sur le qui-vive. Au moindre bruit, il se figeait, tendait l'oreille, et repartait après une minute de calme complet. Il ne fit aucune rencontre gênante, à part un groupe de brigands élaborant leurs plans autour d'un feu, qu'il prit soin de bien contourner.
Les premiers rayons de l'aube révélèrent le château d'Hyrule. Link était arrivé à destination. Il ne lui restait plus qu'à y pénétrer sans trop se faire remarquer. La journée avait déjà commencé pour tous les commerçants de la citadelle, et leurs premiers clients étaient déjà là. Il élabora rapidement dans sa tête le trajet le plus court vers le château, et se mit à marcher tranquillement en direction de son objectif. Au bout d'une minute, un marchant l'interpella :
- Oh, un goron ! C'est plutôt rare par ici ! Qu'est-ce que tu fais dans le coin, mon brave ?
Link s'arrêta, regarda le marchand, et prit le temps de répondre :
- Je rrrréquisitionne une audience avec la prrrrincesse, j'ai des nouvelles qui l'intérrrresserrrront.
- Alors n'en dites pas plus ! Cependant, si j'ai là des articles qui vous intéressent, n'hésitez pas ! La bonne journée à vous !
- Parrrreillement, répondit Link dans un excès de politesse.
Il partit après avoir jeté un rapide coup d’œil à l'étalage de poteries en tous genres du marchand.

Il fit d'autres rencontres du genre, et répondit toujours la même chose aux curieux. C'est d'ailleurs avec cette même phrase qu'il s'annonça auprès des gardes du château, mais pour le coup, c'était insuffisant.
- Quel genre de nouvelles ? demanda le garde, qui tenait à bien faire son travail.
- Eh bien … Link a disparrrru. Ne le crrrriez pas sur tous les toits, ça ferrrrait peurrrr au peuple. J'ai aussi trrrrouvé un objet lui apparrrrtenant, je me dois de le lui rrrrendrrrre.
Les deux gardes échangèrent un regard inquiet, et s'écartèrent pour le laisser passer sans dire le moindre mot. Quatre autres gardes, qui avaient entendu la conversation, escortèrent le goron jusqu'à la chambre de la princesse Zelda après avoir vu le collier.
Arrivé devant une petite porte qu'il connaissait si bien, Link frappa trois petits coups. Les gardes s'écartèrent pour ne pas écouter la conversation.
- Qui est-ce ? répondit une charmante voix qui réchauffa le cœur du héros.
- Un simple gorrrron. J'ai des nouvelles pourrrr vous, et quelque chose qui vous apparrrrtient.
- Oh, très bien. Je vous en prie, entrez donc !
- Merrrrci, Votre Altesse.
Il poussa doucement la porte et pénétra dans la charmante petite pièce. La princesse, accoudée à sa fenêtre, se retourna pour le regarder. Il s'inclina dans une somptueuse révérence, et sentit avec horreur son déguisement se craqueler dans son dos. Il décida de se dépêcher.
- Prrrrrincesse, j'ai trrrrouvé ce collier en me prrrromenant hierrrr. Il est bien à vous ?
Il sortit le bijou de sa besace et le tendit en s'inclinant à nouveau. Réflexe stupide : un nouveau craquèlement parvint à ses oreilles.
- Oui, ce collier est bien à moi ! Je l'avais égaré. Mille mercis, jeune goron !
- Tout le plaisir est pour moi, Votre Honneur.
Link eut envie de se gifler. Il avait oublié de parler comme un goron. Sa voix ressemblait trop à celle de Ganondorf pour que la princesse n'ait aucun soupçon. Celle-ci le regarda d'un air inquiet, et mit lentement le collier à son cou. Il ne se passa … Rien de fâcheux. Le faux goron souffla de soulagement. Désormais, il lui fallait retrouver son corps. Où pouvait-il être ? Sans doute là où il l'avait laissé. Mais comment pénétrer à nouveau dans les profondeurs sans le collier ? C'était un épineux problème.
- Jeune goron, intervint la princesse, quelle est donc cette chose blanche qui dépasse de votre … peau ?
- Oh … Une épée, répondit simplement l'intéressé.
- Vous êtes bien étrange … Je peux y jeter un œil ?
- Je vous en prrrrie.
Zelda le contourna et alla examiner son dos. Elle mit la main sur la garde de l'épée mais ne la tira pas tout de suite. Le faux goron sentit un léger gratouillis dans son dos, là où il avait senti que son déguisement se fragilisait. Il était percé à jour.

Il fit brusquement volte-face, projetant la princesse à terre. Il se gratta rapidement pour bien révéler son identité, dégaina sa lame et la pointa sous la gorge de la princesse. Il avait vu Ganondorf le faire à maintes reprises. Il savait imiter le comportement de son pire ennemi à la perfection, jusqu'au rire diabolique. Pour l'instant, la princesse devait croire à la mise en scène. Il lui dirait la vérité plus tard.
- HA HA HA ! On dirait que Link n'est pas là pour vous sauver cette fois, princesse !
- Vous finirez toujours par le regretter, Ganon ! Il sera rapidement informé !
- Quand ce sera le cas, nous serons déjà loin.
La princesse cria pour alerter les gardes, qui ouvrirent la porte à la volée pour assister à une scène qu'ils n'attendaient pas. Le roi des ombres empoignait Zelda par les cheveux en maintenant sa lame sous sa gorge.
- Laissez-nous sortir ou elle payera pour votre désobéissance.
Les gardes se regardèrent, puis s'écartèrent, une fois encore, pour laisser passer leur bête noire. Link – ou plutôt Ganondorf – ne baissa pas sa garde. Il se rua vers la sortie, tenant toujours la princesse en otage, suivi par quatre, six, dix, puis une bonne vingtaine de gardes. La nouvelle semblait s'être répandue comme une traînée de poudre, et personne au château ne laisserait passer ça.

Une fois arrivé aux portes du château, notre héros se rua vers les écuries, suivi par une trentaine de gardes et deux archers. Il envoya valdinguer un écuyer d'un coup de pied dans la face et grimpa sur le premier cheval.
- Écartez-vous tous, ou elle meurt ! Allez, plus vite que ça ! Et vous, les archers, jetez vos armes !
Il en profita pour s'installer correctement sur son destrier. Son bras droit, tenant l'épée, bloquait le cou de la princesse assise entre ses jambes, tandis que sa main gauche était occupée à tenir les rennes. Une fois que les gardes eurent dégagé un véritable boulevard et que les deux archers furent désarmés, le cheval rua et partit au galop, suivi une cinquantaine de mètres plus loin par une dizaine de gardes et les deux archers, à nouveau armés, tous montés à cheval.
Link accéléra en direction de la plage, tenant toujours la princesse Zelda en otage. Celle-ci ne disait rien, ne pleurait pas, ne dormait pas. Elle semblait simplement attendre son héros. Elle ignorait qu'il était déjà là. En s'engouffrant dans la forêt, il commença à semer les gardes. Même dans une position inconfortable et n'ayant qu'une main libre pour diriger un cheval qui n'était pas le sien, il avait acquis beaucoup d'expérience avec Epona. Toutefois, son destrier n'ayant pas autant l'habitude du danger, celui-ci poussait souvent des hennissements apeurés.
Il entendit l'un de ses poursuivant se heurter à un arbre, un autre être projeté à terre par son cheval, et … Une flèche vint ricocher contre son dos.
- N'ESSAYEZ MÊME PAS ! hurla-t-il de rage. La prochaine flèche qui sera tirée provoquera la mort de la princesse, et la votre par la suite !
- Il est trop résistant, c'est un Gerudo, oublie ça … fit une voix derrière lui. Nous ferions mieux de faire demi-tour pour aller chercher le héros de nos contrées, son Altesse Royale ne veut pas de morts inutiles.
C'était vrai. Link bénéficiait d'une véritable protection avec la peau de son rival. Il comprenait pourquoi ses coups d'épée mettaient tant de temps à blesser profondément son ennemi. La cavalerie ennemie fit demi-tour, soulageant notre héros, qui pouvait enfin être seul avec Zelda.
- … Princesse ? Je peux vous parler ? demanda-t-il d'une voix étonnamment tendre.
Elle sursauta, surprise. Elle soupira, puis daigna répondre :
- Je t'écoute, Ganondorf. Mais si ce sont des moqueries au sujet de Link ou moi-même, c'est inutile.
- Je vous prie de ne pas m'appeler Ganondorf. Votre Altesse, c'est juste une farce. Je suis Link, emprisonné dans le corps de notre ennemi.
Il marqua une pause, vérifia qu'il avait toute l'attention de la princesse, et lui conta toute l'histoire invraisemblable. Pour prouver qu'il était bien celui qu'il prétendait être, il lui décrivit aussi dans les moindres détails la façon dont il avait ramené la princesse au château lors de la dernière bataille, ce que Ganondorf n'aurait pas pu faire.

Lorsque Link acheva son récit, la plage apparut devant eux. La princesse, qui n'avait pas prononcé le moindre mot jusqu'ici, se contenta de lui dire :
- Je te crois. Mais je ne sais pas ce qui peut encore arriver, alors je ne préfère pas crier victoire.
- Princesse, je ne vous reprocherai jamais d'être sur vos gardes. Nous voilà arrivés.
Le cheval s'arrêta. Le gerudo en descendit, et proposa galamment son aide à Zelda, qui mit pied à terre en l'ignorant superbement. C'était compréhensible.
- … J'aime bien cet endroit. Tout est apaisé.
Le cheval se mit à trotter gaiement, trempant ses sabots dans l'eau cristalline. Link saisit la princesse par le bras. Elle ne protesta pas. Il marcha vers l'endroit où il avait trouvé le collier, agrippant toujours fermement Zelda. L'eau vint lui rafraîchir les pieds. Tout était comme la première fois. Arrivé à l'endroit où il avait trouvé le bijou, il attendit.
Soudain, le collier se resserra autour du cou de la princesse, qui eut à peine le temps de pousser un cri étranglé. Le sol s'ouvrit sous leurs pieds, et une force étrange les tira vers le fond en les empêchant de bouger. Link était paniqué mais ne pouvait rien faire. Il perdit connaissance en même temps que Zelda, qu'il tenait toujours par le bras, avant de plonger à nouveau dans les profondeurs obscures.

Link ouvrit les yeux. Tout était comme la dernière fois. Tout était obscur et froid. Il n'y avait que trois choses visibles dans cette salle : les corps de Ganondorf, Zelda, et …
- Mon corps est bien là, se réjouit intérieurement le héros.
Il devait à présent élaborer une stratégie, au cas où le roi des ombres se ranimait.
- Princesse, pouvez-vous vous écarter s'il vous plaît ? Au cas où notre ennemi se ranime.
Ayant rouvert les yeux au même moment que lui, elle s'exécuta sans mot dire, regardant tout autour d'elle avec curiosité. Link se plaça face à son vrai corps. Il leva son bras droit … Pour dégainer la lame blanche du gerudo. Il la contempla quelques secondes, avant de la planter dans sa jambe gauche. La douleur lui monta à la tête. Il lâcha l'épée, toujours enfoncée dans sa cuisse, avant de toucher le front du héros à la tenue verte. Il sombra dans le noir complet, eut l'impression de traverser les dimensions à la vitesse de la lumière, et rouvrit les yeux. Il savoura la sensation de se retrouver dans son vrai corps, si agile et léger, qu'il maîtrisait à la perfection.
Ses retrouvailles avec son corps furent de courte durée. Un hurlement de douleur vint mettre un terme à ses pensées. À peine eut-il le temps de voir Ganondorf revenir à lui, celui-ci retira la lame blanche de sa cuisse et chargea son ennemi. Ayant récupéré ses prodigieux réflexes, Link dégaina son épée et para l'attaque. Le roi des ombres était bien moins habile avec la profonde blessure que portait sa jambe d'appui. L'hylien avait été très malin.
Pourtant, il ne sentit pas venir le poing qui vint lui casser deux côtes et le projeter quelques mètres plus loin, face contre terre. Le gerudo le dévisagea d'un air narcissique, puis son regard dériva pour se poser sur Zelda. Il sourit, et marcha vers sa nouvelle cible dans un rire rauque, qui résonna dans l'étrange endroit. Link releva la tête. Le fait d'apercevoir sa princesse reculer d'un air apeuré face à son éternel rival lui redonna des forces. Il sortit silencieusement son boomerang et le projeta de toutes ses forces vers le genou de la jambe blessée de Ganondorf. Un hurlement de rage lui confirma qu'il avait bien touché sa cible. L'hylien bondit et rattrapa l'objet en vol, exécuta une roulade, courut vers son adversaire, désormais un genou à terre, et le taillada de toute sa force. La lame blanche vint parer son attaque mais après un duel de force de quelques secondes, sa détermination l'emporta. Il désarma son ennemi, lui cisailla sa jambe valide d'un coup circulaire, et le projeta à terre d'un coup de pied. Le roi des ombres s'écrasa sur le ventre. Link s'agenouilla sur son dos et, d'un coup puissant, lui transperça le dos.
- Link … Tu n'auras pas toujours le dernier mot …
Le corps de Ganondorf s'affaissa, inanimé. L'hylien croisa le regard de la princesse, qui lui sourit et lui tendit la main. Ensemble, ils furent propulsés hors de ce monde sombre.

La chaleur du soleil lui réchauffa les entrailles. Il avait encore réussi à repousser Ganondorf. Il tenait une Zelda saine et sauve par la main. Ils étaient tous les deux les pieds dans l'eau sur une plage aux mystérieux pouvoirs de relaxation.
- Une fois de plus, je ne peux que te remercier Link. Je suis désolé de toujours te faire combattre à cause de mes imprudences. Tu risques toujours ta vie pour moi et je …
Elle s'interrompit. L'hylien avait posé une main sur son épaule et la regardait dans le blanc des yeux avec son sourire le plus sincère. Il lâcha l'épaule de sa princesse et s'inclina dans une profonde révérence, qui lui rappela qu'il avait deux côtes cassées. S'éloignant un peu de la princesse, il prit un peu d'eau dans ses mains et la laissa couler contre ses côtes. Après avoir répété l'action deux fois, ce fut comme si ses os avaient été réparés.
- Link … Je veux que cette plage devienne notre petit coin secret. Je me sens bien ici, et avec toi je suis en sécurité. Je veux que l'on revienne régulièrement ici, rien que tous les deux. Tu es d'accord ?
Ils se regardèrent tendrement, et l'hylien acquiesça d'un hochement de tête.
Main dans la main, ils pataugèrent dans l'eau encore quelques minutes, puis regagnèrent la terre ferme pour s'asseoir sur le sable blanc. Le cheval que Link avait emprunté pour venir les attendait tranquillement, couché sur le flanc. Il se leva, trotta tranquillement vers ses deux cavaliers, et inclina la tête. La princesse se leva pour lui caresser la tête.
- Je crois qu'il est temps de rentrer … soupira-t-elle. Tout le royaume doit s'inquiéter, j'ai été enlevée et tu es introuvable. Rentrons, Link.
L'hylien se leva à son tour. Il proposa son aide à la princesse pour monter à cheval. Contrairement à l'aller, elle accepta. Il monta derrière elle, et le cheval démarra au galop, laissant derrière eux cette mystérieuse plage. C'était une victoire de plus pour le héros, qui était heureux d'avoir découvert un petit coin de paradis où la princesse se sentait bien. Rien que pour ça, cette aventure en valait la peine.


_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Démon


Hors ligne

Administrateur

Administrateur

Inscrit le: 24 Oct 2007
Messages: 3 559
Localisation: Dans la ferme des Fouins et des Glis sautillants !
Masculin Poissons (20fev-20mar)
votre fan fiction principale: What about the weather, honey ?
Répondre en citant

Message Posté le: Mer 8 Aoû - 17:34 (2012)    Sujet du message: Concours fan fiction été 2012
Eh bien, pour quelqu'un de rouillé, c'est vraiment très agréable à lire ! ^^

Tu as opté pour la version classique du "retour de Ganondorf", ce qui fait très Zelda, tout comme la princesse un peu cruche qui n'est pas fichue de faire quoi que ce soit et qui est totalement dépendant de son héros xD

Blague à part, c'est un bon texte, bwavo.

Maintenant il faudrait au moins deux autres participants... ^^


_________________
I'm the Woofy King, High and solemn, Free and solid, Blessing the Queen Guiding the lost and Killing boredom.


Revenir en haut

Linkario


Hors ligne

Maître de l'écriture

Maître de l'écriture

Inscrit le: 01 Déc 2008
Messages: 1 410
Localisation: DTC : Dans Ta Chambre. Fais gaffe !
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)
votre fan fiction principale: TIZW : The Elemental Darkness
Répondre en citant

Message Posté le: Mer 8 Aoû - 18:33 (2012)    Sujet du message: Concours fan fiction été 2012
Merci mon cher ! Je suis content que tu l'aies remarqué, c'est en effet ce que je voulais, rester dans l'esprit Zelda. C'est aussi pour ça que j'ai bien pris soin de ne pas faire parler Link sans son propre corps ^^

Même si je peux me vanter d'avoir la première place, c'est pas drôle de faire un concours tout seul Neutral


_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Alidae Fern


Hors ligne

Modérateur

Modérateur

Inscrit le: 01 Oct 2008
Messages: 1 886
Localisation: Québec
Féminin Cancer (21juin-23juil)
votre fan fiction principale: Lueurs dans le crépuscule
Répondre en citant

Message Posté le: Jeu 9 Aoû - 22:27 (2012)    Sujet du message: Concours fan fiction été 2012
J'aime bien !

Je vais essayer de faire quelque chose, si j'ai le temps ^^


_________________


Revenir en haut

chibi ganon


Hors ligne

Administrateur

Administrateur

Inscrit le: 23 Avr 2007
Messages: 2 910
Localisation: chez les Gerudo, pret de Ganondorf ou sinon, prête de Gaara.
Féminin Verseau (20jan-19fev)
votre fan fiction principale: je n'oublierai jamais
Répondre en citant

Message Posté le: Ven 10 Aoû - 17:55 (2012)    Sujet du message: Concours fan fiction été 2012
très bien Very Happy Merci à toi ^^


_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Contenu Sponsorisé




Message Posté le: Aujourd’hui à 12:14 (2017)    Sujet du message: Concours fan fiction été 2012

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le Domaine des Fans Fictions Zelda Index du Forum -> Le Domaine des Fan Fictions Zelda -> Poubelle Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Domaine des Fans Fictions Zelda ©2012 -Thème & codage de Miettes de School Of Pub
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com