:: [Mental-Ink] Textes en tout genres ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Domaine des Fans Fictions Zelda Index du Forum -> *Fan Fictions...* -> Créations non-Zelda -> Projets personnels
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

Nail


Hors ligne

Spécialiste des écritures modernes

Spécialiste des écritures modernes

Inscrit le: 17 Fév 2008
Messages: 715
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
votre fan fiction principale: Trilogie du Silence
Répondre en citant

Message Posté le: Mar 3 Juil - 22:01 (2012)    Sujet du message: [Mental-Ink] Textes en tout genres
Hey. Je me permet d'ouvrir une seconde galerie, pour poster ici des textes que j'écris souvent et qui n'ont pas de rapport avec mon roman, et donc n'iraient pas dans ce sujet.

Voilà, voilà, donc en voici quelques uns.
___________________________________________




Les tintements de ton Cœur


Pense à la clarté qui envahit tes peurs et tes drames,
Pense à l’unique rose qui grandit en ton âme,
Oublie l’immense panique qui ronge tes idées,
Et sois à jamais comme tu es.

Des notes douloureuses et déchirantes,
Qui comme la mort te tourmentent,
Il n’y a pas de talent autour,
Tout n’est que rêves et qu’amour,

D’obscures réalités qui se confrontent,
Dans un balai de poésies sans honte,
Bénies soient les émotions du Bien,
Perfides sont les sentiments malsains.

Une pluie toujours pleurante,
Un petit garçon aux joies mourantes,
Frappent à son cœur les cloches,
Funérailles, dont personne n’approchent,

Gracieuses nuits de la fin,
Toujours de courts matins,
Crépuscule dans lequel tu péris,
Jusqu’aux tintements de midi.


______


Univers


Fleurs du temps qui s’évadent dans l’infinie fêlure des ombres, vers un lit de dorures et d’ondes, musiques dans le vent, chants des ans, dans le rythme soutenu des astres, et l’univers si vaste, autour duquel dansent les galaxies, scintillement des étoiles, puis le violon des planètes, cercles de feu, la douce voix des supernovas, sirènes du néant, symphonie de l’harmonie, symétrie du sang, et ligne des sens… Pensent en chœur les touts, parfaite cadence, fluidité des horizons, futur du passé, présent des noyés, frappent ensemble les vagues, sur le sable qui s’envole et glisse en apesanteur, tournoie dans les cieux, une interminable ronde qui embrasse le monde.


_______



Le temps s'active


De ma leste plume s’échappe les milles étoiles de rêves, se trace en songe dans le vent la grâce des ans. Des poussières d’étoile par millions qui accompagnent mon geste, font l’encre au bout de ma plume, et dansant, chantant, s’inscrivent les mots dans l’infinie ligne du temps. Je mêle, comme on fait des breuvages de boue et de sang, style et essence. Je démêle les étoiles et elles me soufflent à l’esprit les plus belles galaxies.
Ma plume s’active.
Mais le temps s’active.
Et je laisse les ténèbres s’écouler le long de mes pensées. Les étoiles s’embrasent et déchirent le papier. Tu me regardes alors de tes yeux livides et je sais que tu as peur.
Moi je m’écœure. Je me prive de cœur pour mieux te haïr, toi, l’être de chair et de sang. Les étoiles deviennent des supernovas qui ne font du papier plus que des cendres. Si je pouvais t’égorger…
C’est là le fruit de ton existence sur mon être. Tu luttes contre la mort au bout de ma plume, mais tu sais, que le destin a fait son choix : c’est trop tard pour toi.
Je ferais de mon futur des cendres aussi, s’il le faut, pour te rattraper. Mais tu es si loin déjà. Car le temps s’en va…
Le passé où je m’enferme.
Parfois du bout de mes doigts s’échappe le temps, encore il s’en va…
C’est doux, c’est fou tu me manques, mais c’est trop tard.
Le temps s’active. Oui il s’en va…

Les étoiles sont le seul moyen de retrouver place à tes côtés, et si c’est illusoire, je m’étonne tout de même de te voir. Je ferais de toi le fantôme d’ivoire qui hantera mes rêves… Mais tu demandes tant au démon qui ne veut de toi que ton corps frémissant… Oh regarde-le plus souvent… car le vent ne me sourie pas.
Je m’endors des nuits entières et déplore le jour de ne pas être la nuit…
Et le crépuscule, du matin à midi, il y a tes lèvres, qui dans leurs gracieux mouvements forment des mots, tes mots qui sentent le printemps… Les enfants que je lâche, jamais je ne les lâche…
Je perd les notions, mais le temps, le vent, les ans et le sang, guident ma plume d’or,
Ma plume d’or.
Elle s’entrelace en une courbe de grâce et les nuages dans leur étoffe divine brillent. Et je danse, car les larmes sont au bord du gouffre.

J’ai trouvé en vous la mort des personnages.
Mais qui sont mes personnages ?
Suis-je eux, ou sont-ils moi ?
Et si l’un,
Et si l’autre,
Que se passe-t-il dans les pages ?
Ils disparaissent et les étoiles,
Les étoiles…

Ma voix s’évanouit dans ce souffle.
Ma plume enivrée se tait.
Je m’active.


__________



Après


Je ne sais plus écrire,
Je ne veux plus écrire
- Rire,
Et danser
Plonger dans l’eau froide,
Chanter sa tirade.
Il n’y a plus à faire,
Plus rien à faire.
Sortir des eaux,
Devant la lune couchante,
Aux aurores de l’aube,
Mes pensées lancinantes.
Perdons-nous dans ce temple,
Et rions des amantes
Qui perdent leur temps,
Derrière le soleil levant.
Je ne sais plus dire,
Je ne veux plus dire
- Mourir,
Et ronger
Ronger son propre cœur,
Un peu plus à chaque heure,
Nous ne sommes rien,
Que le vent ne porte pas.
L’essence persiste,
Survit à la mort,
Sans once de nostalgie
Oublier ses amis.
Dans ses yeux ambres,
Perdre ses cendres,
Sans pleurer - sans parler
Sans écrire…

Et le départ semble proche,
Et perdu,
Quelque part dans l’ombre.
Il est déjà trop tard,
Pour faire demi-tour,
Sortir de l’ombre,
De l’abysse d’amour,
Et avancer encore,
Pour ne pas voir la mort,
Qui s’étend, qui étouffe
La gorge serrée
Les larmes aux yeux,
Où tout s’en va,
S’éloigne vers une étoile,
Longuement aimée,
Et détestée,
La Vie.
Qui nous quitte.
Si vite.
Les regrets, et surtout,
La nostalgie.
Dans le silence,
Nous pleurons,
Dans le silence,
Nous mourons,
Lorsque reviennent à nous,
L’aube et le crépuscule,
Les aurores et les rayons d’or,
Nous partons…


___________


La Lune dans le Ciel


Mon ciel est une étoile sans fin que la lune, dans ses yeux obscurs, semble me dessiner, me déplorer… Son regard froid et doux, complaisant, apaisant, et d’un coup le silence. Les étoiles s’arrêtent, en suspension, et, à travers le vide espace, tombent, lentement, doucement, en tournant… Le ciel semble s’évanouir, trouver le sommeil, et la lune, si belle, appelle, suppliante, à l’aide. Toutes dansent autour d’elle, la faisant déesse des cieux, enveloppée dans une robe de nuages, caressée par les étoiles, et d’un coup le silence. Elle aussi, s’arrête, au milieu du vide incomplet, et tombe. Écrasante, étouffante beauté aux allures sublimes, la lune est une étoile que dépeint le ciel poète, et qui, de sa lumière parfaite, enlace l’univers. Entre ténèbres et réel, rêve et sublime, ses reflets d’argents traversent les galaxies jusqu’à nos tendres cœurs, qui, par tant de chaleur, fondent de bonheur…


_____________


Vie



Tout commence dans la mort,
Entre le sang et le vent,
L’une voit sa sœur partir,
Et l’autre dans un soupir,
Disparaît comme le temps,
Quitte son passé, ses trésors.

Naissent les êtres du néant,
Sur une pâle plage,
À laquelle, cruelle, la lune,
Tourne le dos.
De simples enfants,
Pourtant nés bien trop tôt.
Deux simples enfants,
Qui, si vite deviennent grands.

Tout s’envole vers la mort,
Dans les écumes divines,
L’un voit sa vie s’échapper,
L’autre meurt de pleurer,
Puis rencontre, si fine,
Une femme aux yeux d’or.

S’échappe vers la lune d’argent,
Le garçon aux ailes gracieuses,
Oubliant son passé,
Embrassant son futur.
Se lève, plein de rancœur,
Le garçon à nouveau en vie,
Se battant pour son cœur,
Pour le revoir, lui.

Tout se finit dans la mort,
Au sommet d’une tour,
L’un voit le passé l’achever,
L’autre voit son ami tomber,
Puis, de peine le cœur lourd,
S’en va, lui aussi, aux aurores.


____________



C'est tout pour cette fois x)


_________________


Revenir en haut
MSN

Publicité




Message Posté le: Mar 3 Juil - 22:01 (2012)    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Revenir en haut

Démon


Hors ligne

Administrateur

Administrateur

Inscrit le: 24 Oct 2007
Messages: 3 559
Localisation: Dans la ferme des Fouins et des Glis sautillants !
Masculin Poissons (20fev-20mar)
votre fan fiction principale: What about the weather, honey ?
Répondre en citant

Message Posté le: Mer 4 Juil - 18:18 (2012)    Sujet du message: [Mental-Ink] Textes en tout genres
Hum hum, très prolifique mon cher Nail.

Ca sent la passion à plein nez. T'as vraiment le coup de plume pour retranscrire les émotions ! ^^


En un mot : bravo.


_________________
I'm the Woofy King, High and solemn, Free and solid, Blessing the Queen Guiding the lost and Killing boredom.


Revenir en haut

Nail


Hors ligne

Spécialiste des écritures modernes

Spécialiste des écritures modernes

Inscrit le: 17 Fév 2008
Messages: 715
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
votre fan fiction principale: Trilogie du Silence
Répondre en citant

Message Posté le: Jeu 5 Juil - 11:58 (2012)    Sujet du message: [Mental-Ink] Textes en tout genres
Eh bien, merci beaucoup.


_________________


Revenir en haut
MSN

Nail


Hors ligne

Spécialiste des écritures modernes

Spécialiste des écritures modernes

Inscrit le: 17 Fév 2008
Messages: 715
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
votre fan fiction principale: Trilogie du Silence
Répondre en citant

Message Posté le: Lun 9 Juil - 18:05 (2012)    Sujet du message: [Mental-Ink] Textes en tout genres
Le désir du passé



Vous êtes un enfer à vous-même, dans vos lits de sable et de plumes, caressant du bout des doigts vos lèvres embrumées par les douces aurores, vous noyez dans vos larmes la nostalgie du sublime crime, lorsque coulait entre vos seins le sang des victimes, défigurées par vos mains de velours, oh, vos dents de satin. Votre longue chevelure dorée qui légèrement, étreignait le cou des natifs, suspendus à votre regard, se balançant sans un bruit. Quelque chose vous manque, votre cœur, sans doute, déposé sur l’autel, recouvert de brume, et votre langue dénudée de poison, la vipère tremblante, posée sur mon fragile corps gêné. Dans les reflets lunaire s’éternisait la vision de vos jambes en été, leur peau blanche et satinée, s’emmêlant dans le nocturne pour des émotions charnelles et démentes. Vous usiez de vos charmes envoûtants pour me tuer.
Au lendemain le soupir brisant, oh, vos yeux d’émeraude dans ma gorge nouée.


_________________


Revenir en haut
MSN

Nail


Hors ligne

Spécialiste des écritures modernes

Spécialiste des écritures modernes

Inscrit le: 17 Fév 2008
Messages: 715
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
votre fan fiction principale: Trilogie du Silence
Répondre en citant

Message Posté le: Sam 21 Juil - 14:29 (2012)    Sujet du message: [Mental-Ink] Textes en tout genres
Pourquoi "sentir" ? Pourquoi pas "ressentir" ? Parce que c'est "ressentir" c'est physique (je ressens de la douleur, de la haine), tandis que "sentir" c'est plus approprié à quelque chose d'irréel (pas toujours je sais, ex : tu sens le poisson) : (je sens un esprit, etc). Bref.

___________________



Sentir



Le feu froid et dur et las, danse sur mon corps, le corps de braise qui m’habite, le feu froid et dur et las, et doucement s’évanouit dans une étincelle bleue et belle et moi, je noie mes souvenirs dans l’eau brûlent, dans l’eau brûlent, mes moi, parfois. Tu vois au regard du passé, une haute montagne de lave, qui glace mes doigts, une longue rivière de neige, qui chauffe mes doigts, le glacier se soulève et, dans la mer de feu, gèlent mes moi, parfois.

Une beauté figée dans les airs, qui tourne sur elle-même, glisse et plonge, immobile, vers les étoiles, les contemple, les yeux fermés, et muette, chante une gracieuse mélodie, doucement, fortement, danse sans bouger, sonne dans le silence, et sans âme ni cœur, nous inflige le bonheur.

L’océan qui parle aux émotions du soleil, la poésie d’une forêt d’émeraude, l’élégie d’un volcan de bois, la lune au cœur de saphir et le mont à l’âme de diamant, l’esprit d’un rubis dans le désert, l’étoile d’une ode aux aurores.


_________________


Revenir en haut
MSN

Nail


Hors ligne

Spécialiste des écritures modernes

Spécialiste des écritures modernes

Inscrit le: 17 Fév 2008
Messages: 715
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
votre fan fiction principale: Trilogie du Silence
Répondre en citant

Message Posté le: Sam 4 Aoû - 21:32 (2012)    Sujet du message: [Mental-Ink] Textes en tout genres
Exister


La pointe de l’encre et mes pensées sont mots et mes désirs sont autres, on parle d’une chose, on en pense une autre, et le cimetière me chuchote ses peines, ah, cette âme terne… Prenez mon corps, je n’en veux plus, prenez mon cœur, il est de trop, prenez mon âme, elle ne veut plus. Dévorez-moi et mes rêves, brisez mes haines et amours, pleurez mon sang, prenez mon temps. Riez mes espoirs, criez mes doutes, respirez mon être. Il est trop tard je pars et vous regarde dansant, les flammes de mon esprit libre qui s’éternise. Fermez les yeux et mourez, vous perdrez votre cœur à l’ouvrage, et j’irai le chercher, vous le redonner.


_________________


Revenir en haut
MSN

Nail


Hors ligne

Spécialiste des écritures modernes

Spécialiste des écritures modernes

Inscrit le: 17 Fév 2008
Messages: 715
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
votre fan fiction principale: Trilogie du Silence
Répondre en citant

Message Posté le: Dim 12 Aoû - 18:40 (2012)    Sujet du message: [Mental-Ink] Textes en tout genres
La Muse Éternelle

Un éclat d’espoir dans le temps,
Une lointaine gloire, rêvant,
Du vent, qui souffle le long des ans,
Nous rêvons, rêvons aimants,

Muse du passé qui subsiste,
Une émeraude, une améthyste,
Dans le silence quelques âmes,
Et je sens ton cœur, ma dame,

Qui m’appelle encore, et encore,
C’est cela l’encre de ma plume d’or,
C’est ainsi l’esprit du bout de mes doigts,
Qui font les écrits, les cris, les émois,

Et le miroir en moi de moi,
Ce n’est que tes yeux, oh, toi,
Oracle des désirs oubliés,
Déesse si longtemps rêvée,

Tu prends mon cœur et le déchire,
Et s’en écoule l’encre des désirs,
S’inscrivent dans l’espace des mots,
Des lettres pour toi, pour toi, pour toi…


_________________


Revenir en haut
MSN

Contenu Sponsorisé




Message Posté le: Aujourd’hui à 12:21 (2017)    Sujet du message: [Mental-Ink] Textes en tout genres

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Domaine des Fans Fictions Zelda Index du Forum -> *Fan Fictions...* -> Créations non-Zelda -> Projets personnels Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Domaine des Fans Fictions Zelda ©2012 -Thème & codage de Miettes de School Of Pub
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com