:: Le Temps d'un Crépuscule (Heroic Fantasy) +13 ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Domaine des Fans Fictions Zelda Index du Forum -> *Fan Fictions...* -> Ensemble des travaux de fan fictions -> Fan fictions -> Fan fictions en cours
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message

Cricri


Hors ligne

Débutant dans l'écriture

Débutant dans l'écriture

Inscrit le: 27 Juin 2012
Messages: 2
Féminin Poissons (20fev-20mar)
votre fan fiction principale: Le Temps d'un Crépuscule
Répondre en citant

Message Posté le: Mer 27 Juin - 14:34 (2012)    Sujet du message: Le Temps d'un Crépuscule (Heroic Fantasy) +13
PREMIÈRE PARTIE : OCARINA OF TIME

Chapitre 1

Ganondorf avait été vaincu. Cette nouvelle traversa Hyrule comme une traînée de poudre. Seulement quelques jours après que Link ait mis un point final au règne maléfique du Seigneur des Ténèbres, on entendait des chants et des cris de joie dans toutes les contrées du Royaume.

Le château d’Hyrule, lui-même, était en effervescence. En effet, un événement d’une telle ampleur méritait d’être fêté comme il se doit. Le grand vainqueur devait être honoré. Ce soir aurait lieu la première Fête du Triomphe.

Pourtant, ce matin-là, il n’y avait personne dans les rues. Tout le monde était réuni dans la grande salle du palais pour une cérémonie très officielle. Link, le Héros du Crépuscule comme on l’appelait déjà, devait recevoir des mains de la princesse Zelda un cadeau de remerciements pour l’aide qu’il avait apportée.

La salle du trône portait encore les traces du combat qui avait eu lieu entre ses murs. Les employés du château avaient fait de leur mieux pour apporter un peu de gaieté dans cette pièce qui devait accueillir leur sauveur. Un grand tapis rouge avait été posé à partir de la porte d’entrée jusqu’à l’estrade où se tenait la princesse royale les jours d’audience. Des drapeaux éclatants frappés aux armes d’Hyrule avaient été placés sur tous les murs.

Les habitants du royaume étaient venus en grand nombre pour assister au moment de gloire de celui qui avait ramené la paix. Certains étaient juste venus pour le voir. Beaucoup de rumeurs, plus ou moins vraies, couraient sur son compte. Et de nombreuses jeunes filles voulaient savoir s’il était vraiment aussi beau qu’on le disait.

Par la porte d’entrée grande ouverte, la foule vit arriver une troupe de soldats qui entrèrent en rang serré et prirent place de chaque côté du tapis rouge afin de laisser entrevoir une haie d’honneur allant de la porte vers le trône royal. Le héraut sonna de sa trompette et annonça l’entrée de la princesse.

Celle-ci s’avança. Elle portait une longue robe de cérémonie blanche incrustée de pierres précieuses. Ses cheveux châtains étaient retenus à l’arrière par des rubans du même bleu que ses yeux. Zelda se plaça face à la porte pour attendre l’arrivée du héros.

Le héraut sonna une seconde fois dans sa trompette pour annoncer l’entrée du « Sauveur d’Hyrule ». Tous les regards se tournèrent vers la porte. Un jeune homme aux cheveux clairs et aux yeux d’un bleu très profond s’avança. Il était vêtu d’une chemise blanche surmontée d’une cotte de mailles et d’une tunique verte, ainsi que d’un pantalon beige clair et d’une paire de bottes en cuir. Sur sa tête trônait un bonnet de la même couleur que sa tunique et une boucle bleue ornait chacune de ses oreilles pointues. Il portait sur son dos l’Épée Légendaire, Excalibur, qui lui avait permis de vaincre les forces du mal ainsi qu’un bouclier avec le blason hylien.

Link s’avança lentement, semblant embarrassé par tous ces regards fixés sur lui. Il avait redouté cette épreuve. Sa modestie l’avait incité à essayer d’éviter cette cérémonie, mais la princesse Zelda avait insisté, en expliquant que le peuple avait le droit de connaître le visage de celui qui l’avait sauvé. N’ayant pu refuser, il se trouvait là, sentant tous les regards peser sur ses épaules de jeune homme à peine majeur.

Depuis la fin de ce terrible combat qu’il avait mené contre le Seigneur des Ténèbres, le Héros du Crépuscule n’avait pas eu un moment à lui. Il avait fallu commencer la grande reconstruction du pays alors qu’il n’aspirait qu’à retourner dans son village et à reprendre son ancienne vie de gardien de chèvres. Mais il avait encore un devoir à accomplir tant qu’Hyrule ne se serait pas entièrement remise de ses blessures.

Intimidé devant toute cette foule qui l’acclamait, Link avançait en direction de la princesse avec qui il avait partagé les derniers moments de sa lutte. Zelda était là lors du dernier combat et, sans elle, peut-être n’aurait-il pas triomphé. Quand leurs regards se croisèrent, ils échangèrent un sourire complice. Toutes ces épreuves les avaient rapprochés.

Le jeune homme chercha un visage familier au milieu de la foule. Il le repéra assez facilement. Elle était là, Iria, son amie d’enfance, portant une tunique claire brodée au-dessus d’un pantalon beige. Ses cheveux blond coupé court faisaient ressortir ses grands yeux verts. La voyant lui sourire avec douceur, il se sentit capable de marcher la tête haute au milieu des regards.

Il s’avança vers la princesse. Arrivé en bas des marches menant vers le trône, il mit un genou à terre et salua. Elle descendit l’escalier, tendit sa main à Link et l’invita à se relever et à la suivre.

« Mesdames et Messieurs, laissez-moi vous présenter celui sans qui nous vivrions toujours sous le règne de l’infâme Ganondorf. Il a risqué sa vie pour ramener la paix dans le royaume et vécu des épreuves que nous aurions du mal à imaginer. Ce jeune homme a mérité le droit d’être appelé héros et se voit décerner la Médaille du Courage. »

Zelda se tourna vers un page qui tenait un petit coussin rouge sur lequel trônait une décoration en or fin. Le prénom du Héros était gravé au dos. Elle la prit délicatement et l’attacha avec soin sur la tunique du jeune homme. La teinte rosée que prirent ses joues à ce moment-là n’échappa pas à Iria, placée au premier rang. Ce garçon avait toujours été modeste et le moindre compliment le faisait rougir. Toutes ces épreuves ne l’avaient pas changé finalement…

Ce que la jeune fille ignorait, c’était que Link s’était quelque peu habitué à recevoir des éloges. Si celles-ci ne le faisaient plus autant rougir, c’est parce qu’il avait appris à cacher ses émotions. Sa modestie n’était pas la seule responsable de son émoi.

Cette cérémonie avait été répétée à plusieurs reprises. Link n’avait pas droit à l’erreur et il avait dû recommencer jusqu’à connaître parfaitement son rôle et son texte. La seule différence résidait dans le fait que, lors des répétitions, ils s’étaient contentés de mimer la remise de la médaille. Aujourd’hui, le jeune homme avait senti les mains fines de la princesse déplacer le tissu de sa tunique pour y accrocher le symbole de son courage et de sa victoire.

« Seigneur Link, le royaume d’Hyrule est fier de vous compter parmi ses héros. Veuillez accepter cette épée en récompense des services rendus à la nation. »

Elle prit cette dernière des mains d’un autre page et la tendit au jeune homme en posant un genou à terre. Celui-ci prit le présent des mains de sa princesse et se tourna vers le peuple afin de le leur montrer. Puis il sortit l’arme de son fourreau et la brandit. Sur la lame étincelante qui reflétait la lumière du soleil, étaient gravés ces mots : « A Link, le Héros du Crépuscule, pour services rendus».

Le Premier Ministre s’avança alors vers le jeune homme qui avait remis l’épée dans son étui.

« Héros, la princesse Zelda et moi-même souhaiterions vous voir intégrer la Garde Rapprochée Royale. »

Des cris de surprise fusèrent dans toute la salle. Cette unité d’élite ne comptait que les plus fines lames du royaume. C’était un honneur que d’être appelé à y servir. Une main sur le cœur, Link salua la princesse et son ministre et répondit à la question en ces termes :

« Je vous remercie de l’honneur que vous m’accordez en m’intégrant dans votre Garde Rapprochée et accepte humblement votre offre. Devant le peuple d’Hyrule, je fais le serment de servir et de protéger le pays ainsi que la famille royale au péril de ma vie. »

Bien sûr, Link avait déjà intégré l’unité d’élite, mais il était nécessaire d’officialiser la chose. Sa première mission avait été de poursuivre et d’emprisonner les derniers complices de Ganondorf.

Le héraut sonna une dernière fois de sa trompette et convia les habitants à la grande fête qui aurait lieu le soir même. Les invités commencèrent à quitter la salle. Seule, Iria n’avait pas bougé. Elle attendit que la princesse s’éloigne avec son ministre pour s’approcher de Link.

« Tu vois, ce n’était pas si terrible. Et tu t’en sors sans une égratignure, lui dit-elle avec un sourire espiègle. On aurait pu penser en te voyant avant la cérémonie que tu t’apprêtais à vivre le plus terrible combat de ta vie.
- C’est un peu ça », dit-il en lui rendant son sourire.

A la fin de la discussion qu’elle avait eue avec l’homme d’État, Zelda se dirigea vers les deux jeunes gens. Elle s’arrêta un instant pour les observer. Link était en train de rire, car Iria lui racontait les derniers exploits de Fahd, le second berger du village, qui avait bien du mal à se faire obéir par les chèvres. La princesse se rendit compte qu’il ne lui arrivait pas très souvent de sourire. Sans doute à cause des grandes responsabilités que le statut de Héros avait mises sur ses épaules…

Elle s’en voulait de l’empêcher de retourner vivre à Toal où il retrouverait une vie normale loin de toute cette agitation. Cependant, le royaume avait encore besoin de lui. Agé d’à peine dix-huit ans, Link était devenu un symbole vivant pour tout un peuple.

Il avait obtenu une journée de repos et l’avait bien méritée. Depuis qu’Hyrule avait été sauvée, ses missions s’étaient succédé. Pourtant, Zelda devait encore lui demander de partir pour une tâche importante qui ne pouvait être reportée. Elle prit son temps pour les rejoindre afin de lui laisser encore ces quelques instants de bonheur insouciant.

Le rire de Link se tarit lorsqu’il la vit venir vers lui avec cet air grave qui annonçait une demande officielle.

« Mon ministre vient de me rappeler à l’ordre. Tu dois maintenant aller remettre l’Épée de Légende à sa place.
- Ça ne peut pas attendre, demanda-t-il, tout en connaissant déjà la réponse.
- Malheureusement, non. En temps de paix, cette épée ne doit pas être utilisée. Sa place est dans son Sanctuaire jusqu'à ce que l’on ait encore besoin d’elle. Nous avons déjà fait une exception, car il était important que le peuple te voie avec.
- Dans ce cas, je vais partir immédiatement.
- As-tu besoin d’une escorte ?
- Ce ne sera pas nécessaire. La paix est revenue dans le pays. Je ne pense pas prendre de risque en y allant seul.
- Très bien, ne traîne pas…
- Peut-être pourrais-je l’accompagner », murmura timidement Iria, rougissante à l’idée d’avoir interrompu une personne royale.

Zelda la regarda en souriant.

« Pourquoi pas ? Vous pourrez l’accompagner, mais il devra être le seul à pénétrer dans le Sanctuaire. C’est un lieu sacré. Et surtout, ne traînez pas en route. Le héros se doit d’être présent pour le bal organisé en son honneur. »

Les deux jeunes gens acquiescèrent et regardèrent s’éloigner la princesse. En apprenant qu’il aurait encore une mission à accomplir ce jour, Link avait ressenti une impression d’injustice. Même lorsqu’une journée de repos lui était accordée, il ne pouvait disposer de son temps selon ses désirs. Mais finalement, faire le trajet avec Iria jusqu’à l’Ancien Temple du Temps juste pour y déposer l’Épée de Légende paraissait une bonne idée. Surtout que la journée promettait d’être belle.

C’est donc avec plaisir qu’ils sortirent de la salle et se rendirent directement à l’écurie où Link prépara Epona pour le voyage. De son côté, Iria apprêta la jument avec laquelle elle était arrivée la veille. Une fois prêts, ils s’éloignèrent de la citadelle, en profitant du trajet pour se remémorer les meilleurs souvenirs de leur vie à Toal. Cela faisait longtemps qu’ils n’avaient pas eu l’occasion de se retrouver seuls.

Iria lui apprit que tous les habitants du village seraient présents à la fête organisée en son honneur. À la perspective de revoir tous ses amis, il en éprouva un grand bonheur.

Ils ne mirent que quelques heures pour atteindre leur destination. Dans le passé, il existait un passage qui permettait d’accéder au Temple du Temps depuis la citadelle, mais celui-ci avait été détruit. La seule possibilité pour s’y rendre maintenant était de traverser la forêt de Firone. Depuis, la construction avait été laissée à l’abandon et s’était abîmée avec le temps.

Ils laissèrent les chevaux à l’orée de la forêt et se dirigèrent vers la clairière où siégeait le piédestal de l’épée. C’était autrefois une salle magnifique, mais, aujourd’hui, il ne restait que des ruines.

« Attends-moi ici, demanda Link juste avant de pénétrer dans l’Ancien Sanctuaire. »

Iria était restée à l’entrée de la clairière. De là, elle observa le jeune homme qui s’approcha lentement du piédestal. La jeune fille savait ce que ce moment représentait pour lui : la fin d’un long cauchemar qui avait débuté par l’enlèvement de sa meilleure amie et du petit Colin. Elle fit un pas en avant pour ne pas le perdre de vue.

Le Héros du Crépuscule s’avança, sortit l’arme du fourreau qu’il portait sur son dos et contempla une dernière fois la lame qui lui avait permis de sauver ses amis. Il prit le manche à deux mains et leva l’Épée de Légende pour la positionner au-dessus du piédestal…



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Publicité




Message Posté le: Mer 27 Juin - 14:34 (2012)    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Revenir en haut

Démon


Hors ligne

Administrateur

Administrateur

Inscrit le: 24 Oct 2007
Messages: 3 559
Localisation: Dans la ferme des Fouins et des Glis sautillants !
Masculin Poissons (20fev-20mar)
votre fan fiction principale: What about the weather, honey ?
Répondre en citant

Message Posté le: Mer 27 Juin - 15:42 (2012)    Sujet du message: Le Temps d'un Crépuscule (Heroic Fantasy) +13
Eh bien ! C'est un sacré texte.

Rudement bien structuré et rythmé. Je n'ai décelé aucune faute, même d'inattention, mais en même temps, je ne pense pas avoir besoin de chercher, je ne trouverai rien.

Les descriptions sont peut-être un peu convenues, mais là c'est vraiment pour chipoter, surtout qu'il n'y a pas dix mille façons de les faire.

Ce premier chapitre est vraiment prometteur, et sa fin annonce avec une grande habileté l'élément déclencheur à venir...

Les personnages sont vivants, et la lecture est très agréable.

J'adore ! Vivement la suite !


_________________
I'm the Woofy King, High and solemn, Free and solid, Blessing the Queen Guiding the lost and Killing boredom.


Revenir en haut

Alidae Fern


Hors ligne

Modérateur

Modérateur

Inscrit le: 01 Oct 2008
Messages: 1 886
Localisation: Québec
Féminin Cancer (21juin-23juil)
votre fan fiction principale: Lueurs dans le crépuscule
Répondre en citant

Message Posté le: Mer 27 Juin - 16:27 (2012)    Sujet du message: Le Temps d'un Crépuscule (Heroic Fantasy) +13
Bon texte que j'ai apprécié de lire également !

Je n'ai pas décelé de grosses fautes, bien dans la continuation de l'univers des jeux vidéos, personnages intéressants et bon début. J'attends de voir la suite !


_________________


Revenir en haut

Fukada


Hors ligne

Administrateur

Administrateur

Inscrit le: 29 Avr 2007
Messages: 3 840
Localisation: Suisse
Féminin Cancer (21juin-23juil)
Répondre en citant

Message Posté le: Mer 27 Juin - 17:01 (2012)    Sujet du message: Le Temps d'un Crépuscule (Heroic Fantasy) +13
Wow, texte particulièrement bien construit. En le lisant, je sens vraiment qu'il a de la structure. Quand tu écris, tu donnes l'impression de savoir où tu vas.

En tous les cas, très agréable à lire, j'aime beaucoup. ; )


_________________
~ I'm Biquette Queen. We're Gonna Rule The World Madafaka bitch. ~
~ Keep Holding On ~




Revenir en haut
MSN

chibi ganon


Hors ligne

Administrateur

Administrateur

Inscrit le: 23 Avr 2007
Messages: 2 910
Localisation: chez les Gerudo, pret de Ganondorf ou sinon, prête de Gaara.
Féminin Verseau (20jan-19fev)
votre fan fiction principale: je n'oublierai jamais
Répondre en citant

Message Posté le: Jeu 28 Juin - 17:37 (2012)    Sujet du message: Le Temps d'un Crépuscule (Heroic Fantasy) +13
Tout comme les autres, j'ai beaucoup apprécié la lecture ^^ C'est bien espacé et ça donne envie de lire, bonne continuation !


_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur

Contenu Sponsorisé




Message Posté le: Aujourd’hui à 12:20 (2017)    Sujet du message: Le Temps d'un Crépuscule (Heroic Fantasy) +13

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Domaine des Fans Fictions Zelda Index du Forum -> *Fan Fictions...* -> Ensemble des travaux de fan fictions -> Fan fictions -> Fan fictions en cours Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Domaine des Fans Fictions Zelda ©2012 -Thème & codage de Miettes de School Of Pub
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com